ÉDIQ

Équipe de recherche en partenariat sur la diversité culturelle et l’immigration dans la région de Québec

Forum

Accueil

Diversité culturelle et Reconnaissance mutuelle

Diversité culturelle et Reconnaissance mutuelleL'ÉDIQ a convié des personnes de toutes professions, chercheurs, décideurs, enseignants, étudiants, professionnels de l'intervention et de l'accompagnement, nées au Québec ou venues d'ailleurs, a son Forum "Diversité culturelle et reconnaissance mutuelle. Construire une société pluraliste" qui a eu lieu le 14 février 2014, à l'Université Laval. 

Près d'une centaine de personnes ont répondu positivement à cette invitation où, une journée durant, ils ont participé à un processus de reconnaissance mutuelle à travers un partage de savoirs, d'expériences, de compétences et de sensibilités. Des chercheurs, des praticiens et des citoyens ont été rassemblés au sein de l'Atelier interculturel de l'imaginaire, dispositif de médiation culturelle et interculturelle qui favorise la compréhension, le partage et la reconnaissance mutuelle des pratiques, des savoirs et des imaginaires.

La programmation diversifiée de cette journée alliait chercheurs universitaires, professionnels oeuvrant au sein d'organismes offrant des services liés à l'accueil et à l'intégration des immigrants, ainsi que des expériences issues du monde du théâtre dans le but de valoriser la participation citoyenne et favoriser une capacité de tous à contribuer à l'avancement de la société québécoise.

Lisez le rapport-synthèse du Forum qui relate les principales conférences et activités qui ont animé cette journée. Des propos recueillis auprès des participants témoignent de la capacité de chacun d'oeuvrer au quotidien pour une plus grande reconnaissance mutuelle.

 

Forum interculturel de l'imaginaire

Forum interculturel de l'imaginaireLe Forum interculturel de l'imaginaire Coopération culturelle et innovation sociale dans la région de Québec a eu lieu le 21 février 2012 à l'Université Laval.

Ce 2e Forum de l'ÉDIQ, qui s'est déroulé sous le signe de la coopération, fut un évènement rassembleur pour la population de la région de Québec.

Une centaine de participants issus des milieux universitaires, des groupes communautaires, des réseaux institutionnels, ainsi que des personnes immigrantes ou nouvellement arrivées au Québec, des gens de différentes générations et de quelques régions du Québec ont fait honneur à la programmation innovante de ce Forum.

Le succès de cette journée repose, entre autres, sur sa préparation qui s'est fondée sur la formation des animateurs des ateliers interculturels de l'imaginaire (AII) ainsi que des personnes ressources. Vous trouverez dans le Cahier du participant les principaux objectifs et les notions-clés du Forum, le fonctionnement détaillé de l'AII ainsi que des précisions sur sa pertinence scientifique et sociale. 

 

Le rapport-synthèse dévoile les éléments importants de l'organisation du Forum, les faits saillants de la journée, ainsi que témoignages d'appréciation venant des participants.

Comment se vit la diversité culturelle dans la région de Québec ?

Comment se vit la diversité culturelle dans la région de Québec ?Tenu en avril 2009, le premier Forum de l'ÉDIQ "Comment se vit la diversité culturelle dans la région de Québec" visait à mieux connaître les dynamiques locales façonnées par les interactions des collectivités "fondatrices" - autochtones, francophones, anglophones -, des collectivités immigrantes plus anciennes et de leur rôle sur l'insertion durable des nouveaux arrivants. L'idée était d'explorer comment se conjuguent les interrelations entre ces collectivités, au passé, au présent et au futur.

Par la tenue de ce Forum, il y avait la volonté de mettre en relief la diversité ethnoculturelle de la région de Québec et valoriser le rôle des diverses collectivités auprès des nouveaux arrivants, la volonté de susciter de nouvelles collaborations parmi les membres de  la population dans toutes ses composantes ethnoculturelles, les nouveaux arrivants, les étudiants internationaux, les employeurs, les enseignants, les professionnels des milieux de pratique, les décideurs et les chercheurs.

Ce Forum a relevé le défi d'ouvrir un partage des mémoires, des connaissances, des expertises, des sensibilités et des représentations vécues et imaginées, dans le passé, au présent, pour l'édification du futur par les habitants du territoire de la région de Québec. Par sa formule éprouvée d'ateliers de formation mutuelle, il convoquait chacun, de toute catégorie professionnelle, sociale ou ethnique, à un travail de réflexivité, à prendre la position de "je", au-delà des étiquettes des rôles professionnels et des statuts sociaux, et à se prononcer dans sa responsabilité de citoyen.